Marianne Maximi : “Il faut changer de logiciel”

Avec Marianne Maximi, la France Insoumise, orpheline d’Alain Laffont au plan local, s’est trouvée une nouvelle tête d’affiche. Aux élections du mois de mars, cette éducatrice spécialisée de 34 ans conduira la liste “Clermont-Ferrand en commun”, soutenue par LFI et le collectif “Nous Sommes Prêt·e·s !”.
Avec comme grand projet, plus de justice sociale et une vraie transition écologique pour Clermont et les Clermontois·es.

La place des femmes dans le monde social nécessite encore beaucoup de combats. En ce sens, je suis assez fière d’être une jeune femme qui fait de la politique. Il faut déconstruire cette idée que la politique n’est réservée qu’à une certaine partie de la population, mascucline, blanche et plutôt âgée.
Notre voix compte autant que celle des autres et on veut qu’elle compte, il faut y aller. C’est ce que je fais.

Marianne Maximi, tête de liste
Tout Clermont, mars/avril 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *