Une Mairie qui protège :

Par la transition

écologique !

Les rapports scientifiques s’accumulent sur la catastrophe écologique en cours : le bouleversement climatique s’accélère, la biodiversité paye cher notre façon de produire et de consommer.

Ces rapports soulignent que 50% à 70% de la transition écologique a ses leviers à l’échelon local. Des engagements ont été pris. Pourtant leur mise en oeuvre est toujours repoussée.

Nous n’avons plus le temps ! A l’échelle locale nous devons et pouvons agir, alors faisons-le !

En s'alignant sur les engagements de la COP 21 par la Règle Verte.

C’est notre objectif pour Clermont-Ferrand et sa métropole :

  • Viser la neutralité carbone en 2030;
  • 75% d’énergies renouvelables en 2040;
  • Le désinvestissement sur les énergies fossiles.

Elle évaluera chaque projet municipal et conditionnera sa réalisation au faible impact écologique dans toutes ses dimensions :émissions, pollutions, artificialisations des sols, pertes de biodiversité…

 

Nous nous engageons à tenir un débat annuel d’orientation écologique ouvert à l’ensemble des citoyen-nes.

Une ville pour toutes et tous :

  • Nous concevrons l’espace urbain avec sobriété en répartissant les services publics, les commerces, les lieux de loisirs dans tous les quartiers.
  • Nous amorcerons le retour de la nature en ville, des parcs urbains sur les friches industrielles…
  • Nous travaillerons à la disparition des pesticides aux alentours des habitations et dans l’alimentation collective.
  • Nous réduirons de 50% les polluants atmosphériques d’ici 2030.
  • Nous lutterons contre la pollution lumineuse et la publicité souvent sexiste dans l’espace urbain.
  • Interdiction des cirques et spectacles avec des animaux.
  • Campagne de stérilisation pour les « chats libres ».
  • Soutien aux associations de protection de animaux.
  • Mettre le « bien être animal » comme critère d’attribution des marchés publics pour les cantines.

  • Nous réduirons la place de la voiture en ville.
  • Nous établirons des zones 30 dans chaque quartier.
  • Nous piétonniserons des centre-villes de Clermont et Montferrand.
  • Nous sécuriserons et piétonniserons les sorties d’écoles.
  • Nous accélérerons la mise en place du schéma cyclable d’ici 2025.
  • Réutilisation et recyclage, pour une gestion circulaire des déchets.
  • Refus de l’extension de l’incinérateur, pour enfin permettre un tri efficace, le plus vertueux possible.
  • En rendant le “bien manger” accessible à toutes et tous en lien étroit avec les producteurs locaux.
  • En soutenant la conversion en agriculture biologique, aux jardins familiaux et aux jardins partagés.

Une Mairie qui protège :

Pour la

JUSTiCE SOCiALE !

La crise sociale et les inégalités explosent. Les entreprises sont menacées, la précarité et les inégalités augmentent. Les tensions s’accumulent.

Aujourd’hui à Clermont-Ferrand, le taux de pauvreté est de 22%, soit 7 points de plus que la moyenne nationale.

Nous avons besoin d’une mairie qui protège ses habitant-es des difficultés en garantissant leurs besoins fondamentaux.

La gratuité :

C’est possible ! Plusieurs centaines de villes de toutes tailles à travers la France, l’Europe et le monde ont déjà des transports gratuits.

 

En plus d’être socialement juste en garantissant le droit aux transports pour tou-tes, cette mesure est également indispensable pour faire baisser nos émissions carbone et pouvoir faire face à l’urgence climatique.

Pour garantir les besoins vitaux en eau par personne et par an.

 

Un système possible et financé par une tarification progressive au-delà de ces premiers mètres cubes d’eau vitaux et gratuits, pour faire payer les sur-consommateurs, les gaspilleurs, les pollueurs et les industries.

On ne refuse pas de nourrir un enfant pour des questions financières.

Les services publics
et le lien social :

  • En en finissant avec les vacations, notamment pour les personnels du périscolaire.
  • En refusant le dumping social.
  • En développant et relocalisant l’emploi et en imposant des clauses d’insertion sociale.
  • En soutenant les luttes contre les fermetures d’entreprises.
  • Ouvertures de centres de santé et de centres sociaux, des moyens.
  • Des moyens et des places en eHPAD, en crèches.
  • Développement d’une police municipale de proximité.
  • Une politique culturelle pour toutes et tous.

Un logement digne
au loyer maîtrisé :

  • En sortant la politique du logement de l’emprise des promoteurs, du bétonnage et de la spéculation.
  • C’est indispensable pour laisser les concerné-es décider de l’avenir de leur quartier et de leur logement.
  • En améliorant l’isolation des logements pour en finir avec les passoires thermiques qui impactent notre portefeuille et l’environnement.
  • C’est la base de la garantie du droit d’accès à un logement digne pour toutes et tous.

Une Mairie qui protège :

PAR LES

HABiTANT-ES

AUX COMMANDES !

A Clermont-Ferrand, au fil des années, la représentation de la population dans le Conseil municipal a reculé. Il est loin le temps des 10 ou 15 ouvriers ou ouvrières qui y défendaient les intérêts du peuple.

Cela a favorisé la multiplication des “zones d’ombres démocratiques”, le clientélisme et l’emprise des intérêts privés.

Il est temps de bousculer tout cela par une majorité pleinement écologique et de gauche, autour de nouveaux engagements et de priorités claires, à la hauteur des enjeux de notre époque.

Nous voulons décider !

  • Nous créerons instituerons des referendums d’initiative locale et de nouvelles instances démocratiques

De grands projets sont décidés sans que la population puisse s’en emparer. Pourtant c’est nous toutes et nous tous qui devront les payer et les assumer. Cela doit cesser, c’est aux habitant-es de décider.

  • Dans chaque quartier pour que les habitant-es décident de quels équipements publics ils ont besoin.
  • Ces budgets comprendront l’investissement et le fonctionnement, afin qu’ils puissent concrétiser de vrais équipements et services pour satisfaire les besoins de la population.
  • Nous sommes favorables au droit de vote à partir de 16 ans, et le mettrons en place dans le cadre de réfrérendum et consultations municipales.
  • Nous sommes favorables au droits de vote pour les résident·es étranger·es et le mettrons en place dans le cadre de référendum et consultations municipales.

En finir avec le détournement des ressources publiques vers les intérêts privés :

  • En arrêtant les abattements fiscaux Michelin, emprunts toxiques, projets inutiles, aides aux secteurs qui ne créent pas d’emplois pérennes.

Nous retrouverons ainsi les moyens de financer nos mesures sociales, écologiques et démocratiques.

  • Si il le faut nous désobéirons aux réglementations illégitimes.
  • Nous nous battrons pour (et nous appliquons) l’interdiction du cumul des mandats et leur limitation dans le temps.

La démocratie ne doit pas être confisquée. Il faut en finir avec les professionnels de la politique qui ne servent que leurs propres intérêts.

Soutenir le tissu associatif,

lutter contre les discriminations

et garantir l'égalité des droits :

Les associations ne sont pas une variable d’ajustement budgétaire.

  • Nous mettrons à disposition davantage de locaux municipaux.
  • Nous garantirons la transparence et l’équité dans le versement des subventions comme rempart au clientélisme.
  • Notre priorité sera la médiation en direction des scolaires, des quartiers et des publics empêchés.
  • Nous structurerons un réseau municipal de lutte contre les discriminations, contre le harcèlement de rue…
  • En concertation avec les associations et les usager-es.

C’est indispensable pour que chacun-e puisse prendre sa place dans la ville.

POUR ALLER PLUS LOiN !

Envie de contribuer
au programme ?

Il suffit de cliquer pour prendre contact :

Téléphone
 04 63 79 04 70

Mail
clermontencommun@gmail.com

Et sur les réseaux sociaux !
@MarianneMaximiClermontFd et @clermontencommun sur Facebook
@MarianneMaximi et @ClermontCommun sur Twitter